Communiqué Officiel suite aux attentats du 13 Novembre 2015

12244041_1513106802320555_1967462909_n

 

 

La coordination de la Citadelle exprime ses condoléances aux familles et aux proches amis des victimes des attaques terroristes du Vendredi 13 Novembre 2015.

En effet, plusieurs attaques ciblées ont visés la capitale Française dont la célèbre salle de spectacle « Le Bataclan » ainsi que les abords du Stade de France en marge du match amical de Football France-Allemagne.

On estime le nombre de victime entre 130 et 150 morts, issus de classe sociale, d’âge et d’origine différente. Le Terrorisme étant sans frontière et Frappe n’importe qui et n’importe quand.

Quelques heures après ces attaques, les premières analyses des médias mainstream sont sans appel : Les attentats sont de nature islamistes, preuve de témoins oculaires et d’appelants téléphonique commentant en direct les atrocités.

Quoi qu’il en soit, nous faisons preuve de grande prudence quant aux analyses, aux faits et aux conclusion d’enquêtes des services de police. Nous attendons que lumière soit faite pour comprendre la nature de ces attaques.

La coordination condamne fermement ces actes barbares qui a coûter la vie à des centaines d’innocents. Toutefois nous condamnons les dérives idéologiques qui mettraient les communautés les unes contre les autres, sachant que la religion n’a rien à voir avec ce genre d’événement.

La Coordination condamne ces attentats en vertu de notre éthique, conduit par la parole divine :

« C’ est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d’ Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d’ un meurtre ou d’ une corruption sur la terre, c’ est comme s’ il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c’ est comme s’ il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà, qu’ en dépit de cela, beaucoup d’ entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre. »

 

Sourate Al-Mâ’ida> Verset 32, Coran.

La Coordination de la Citadelle.

Laisser un commentaire