L’attestation de Foi

L’attestation de foi : « La ilaha illa lah Mohammed rasouloulah » qui signifie en français : « Il n’ya pas de divinité en dehors de Dieu et Mohammed est le messager de Dieu » est devenue, à l’heure actuelle, une parole vide de sens. Le nombre de musulmans est impressionnant et ne cesse d’augmenter alors que, dans la réalité, rares sont ceux qui parmi ces derniers, saisissent la portée réelle de leur identité. « La ilaha illa lah » est une parole qui doit, si elle est prononcée avec conviction, transformer la vision de celui qui la prononce, réformer sa conduite et le guider vers la voie de la construction de l’édifice idéal, édifice que notre prophète a peiner à parachever en 23 années.

La prononciation de cette attestation qui ne produit aucune connaissance, aucune revivification, aucune ambition, témoigne de la faiblesse de la croyance et de surcroît de l’ignorance de sa portée réelle. Nous traversons hélas, une époque où l’identité musulmane se perd. Beaucoup de nos frères et sœurs, en France, ne savent pas les implications de l’identité musulmanes et prononcent l’attestation de foi sans une réelle assimilation de sa signification.

Ils parcourent la vie sans se rendre compte qu’ils ne vérifient pas les caractéristiques d’un authentique musulman et réfléchissent les valeurs d’autrui comme des lunes. En effet, c’est par une compréhension profonde de l’attestation de foi : « La illaha illa lah » que se réalise l’identité musulmane.

En effet, l’identité musulmane, tout comme n’importe quelle autre identité, se compose de deux dimensions : une conception de la vie et un mode de vie associé à cette conception.

Mahdy Ibn Salah « L’éclosion de la bonne parole », éditions Islah.

Laisser un commentaire