Le Tawhid ou l’Unicité Divine

Quelques éléments pour comprendre la notion du Tawhid

Le but est ce qui se trouve à la fin de notre volonté. C’est ce qui donne un sens à notre mouvement. Toute
être humain possède nécessairement un but lointain à chaque instant de son existence. Et, tout but lointain
possède nécessairement des buts intermédiaires accessibles, des tremplins qui nous permettent d’atteindre
le but lointain. Le lieu où se localise notre but est le coeur! Se rapprocher de ce dernier nous procure, par
conséquent, de la joie et s’en éloigner nous procure de la peine… Notre état émotionnel est donc un
indicateur de la nature des résidents de notre coeur.

    1) Le Tawhid

        a) Le sens du Tawhid

Le sens du Tawhid consiste à n’adorer qu’Allah en purifiant notre coeur des buts illusoires, en vidant celui-ci
des fausses divinités, par la triomphalisation de la volonté et de l’intérêt divin sur celui des fausses
divinités qui désirent s’accaparer les droits d’Allah. Allah doit être l’unique but final de chaque musulman
et de chaque musulmane! C’est le sens du credo : « Il n’y a pas de divinité en dehors d’Allah. » Une
divinité est, en effet, le « but final » de notre action. Un but final est ce qui est recherché pour lui-même et
pas pour une autre chose, c’est ce que l’on considère comme étant à l’origine de notre bonheur ou de notre
malheur.

        b) Le sens du Chirk

Le Chirk que l’on traduit par « associationnisme » est le contraire du Tawhid. C’est ce que le musulman et la
musulmane doivent éviter à tout prix et même combattre. Il consiste à donner un « égal » ou un
« supérieur » à Dieu dans le culte que l’on doit lui vouer. Il s’agit de penser qu’un autre que Lui puisse être à
l’origine de notre béatitude. Notre action de dévouement vis-à-vis de cette fausse divinité comme
l’imploration, l’invocation ou le sacrifice est assimilable à de l’adoration.

    2) Les fausses divinités

Nous savons que l’homme est une créature qui aspire au plaisir. C’est sur cette base que repose la création.
Une divinité est ce vers quoi l’on aspire. C’est ce que l’on considère comme la source première de notre
béatitude. C’est ce à quoi notre coeur s’attache de telle sorte que l’on devient dépendant de cette chose, par
qui nous allons orienter nos agissements. Ainsi, une divinité est ce que l’on pense être la Cause d’un plaisir.
Une divinité peut donc prendre autant de formes qu’il y a de plaisirs… A partir de ces quelques éléments
nous pouvons répertorier différentes formes que peut prendre une fausse divinité.

       a) Un bien

Une divinité peut être un objet matériel. Nous rencontrons beaucoup de gens qui s’attachent effectivement à
des biens jusqu’à l’asservissement comme c’est le cas de ceux qui se dépensent entièrement pour l’entretien
de leur voiture ou pour la construction d’une maison.

        b) Un regard

Une divinité peut être un regard. En effet, tout le monde agit en vue d’une reconnaissance et cette dernière
peut être intérieure ou extérieure. Nous savons l’impact que le regard de la masse peut avoir sur notre
comportement. La reconnaissance que l’on doit rechercher ne doit être, en réalité, que celle de notre
Seigneur!

       c) Un groupe

Une divinité peut être un groupe. Le rassemblement naturel d’un nombre de personnes peut constituer une
forme de divinité dans le cas où l’on aime et déteste en fonction du groupe auquel on s’affilie, et qui est
autre que la communauté musulmane dans son ensemble. C’est le cas des racistes et des nationalistes, des
sectaires qui divinisent respectivement leur race, leur nation et leur secte. Le seul groupe auquel les
musulmans doivent s’affilier et celui de la communauté musulmane!

       d) Un concept

Une divinité peut être un concept. En effet, une idée peut gouverner nos agissements quand on croit en
cette dernière. C’est le cas, par exemple, du concept de la « laïcité » ou de la « démocratie » par lesquels
certains peuvent donner leur vie. Le seul concept pour lequel les musulmans doivent livrer bataille est celui
du Tawhid.

       e) Une responsabilité

Une divinité peut être une responsabilité. En effet, la recherche d’un pouvoir est un plaisir qui séduit
beaucoup de gens. Ainsi, un poste à responsabilité peut être divinisé comme celui de la « présidence ». On
peut se diviniser soi même en cherchant l’indépendance au détriment de l’orientation par Dieu. Le poste que
le musulman doit rechercher, avant tout, est celui dans lequel il excelle selon l’intérêt de la communauté.

       f) Une activité

Une divinité peut être une activité. Beaucoup ont fait de leur activité une passion. L’activité peut prendre
différentes formes ; corporelle ou intellectuelle. C’est le cas de ceux qui adorent un sport comme le football
ou un travail.

       g) Une créature

Une divinité peut être une créature, un savant, une star ou un être cher quand celui-ci devient un repère
par qui l’on s’oriente au détriment de l’orientation par Dieu. C’est le cas de ceux qui suivent un gourou ou
Satan au détriment de la révélation.

       h) Un lieu

Une divinité peut être un lieu quand attaché à un endroit symbolique, on adore cet endroit.
L’environnement peut aussi être adoré quand on a du mal à se détacher de celui-ci.

   3) Les deux plans de la réalisation du Tawhid

La réalisation du Tawhid possède deux plans : « celui de la connaissance et celui de l’acte ».

       a) Le Tawhid au niveau de la connaissance

Le Tawhid au niveau de la connaissance consiste à connaître et croire en la perfection d’Allah au moyen de
l’étude de ses noms et de ses attributs parfaits afin d’opérer en notre conscience une radicale distinction
entre sa toute perfection et l’entière pauvreté des créatures à son égard. Il s’agit aussi de contempler le
monde par l’entremise du prisme coranique afin d’acquérir le sens véritables des éléments qui nous
entourent.

        b) Le Tawhid au niveau de l’acte

Le Tawhid de l’acte consiste à vouer nos actes du coeur comme l’amour, la patience et la reconnaissance et
ceux du corps comme la prière, le jeûne à Allah, en orientant nos membres dans le sens de sa volonté.

       c) Le Chirk au niveau de la connaissance

Le Chirk au niveau de la connaissance consiste à imperfectionner Allah ou à croire qu’une créature puisse
posséder une qualité divine ou qu’Allah puisse partager l’une d’elles avec l’une de ses créatures. Il consiste
aussi à déformer le sens véritable d’une chose.

       d) Le Chirk au niveau de l’acte

Le Chirk au niveau de l’acte consiste à vouer un acte du coeur ou du corps exclusivement réservé à Dieu à
un autre que Lui.

   4) Les deux degrés de la réalisation du Tawhid

Le réalisation du Tawhid possède deux degrés : « l’individu et la société ».

         a) Le Tawhid à l’échelle individuelle

Le Tawhid à l’échelle individuelle consiste à faire triompher la volonté divine à l’échelle de notre individu.
L’individu est effectivement composé de quatre forces : « spirituelle, intellectuelle, physique et financière ».
Le but consiste à servir la volonté divine moyennant ces quatre forces. Le véritable unificateur d’Allah est
donc celui qui consacre ses 4 forces à Allah supérieurement à un autre que Lui par la lutte contre Satan et
l’âme bestiale.

       b) Le Tawhid à l’échelle de la société

Le Tawhid à l’échelle de la société consiste à orienter celle-ci par la volonté divine. Le but consiste à chasser,
par l’éducation du peuple, les tyrans qui exploitent les membres de la société au moyen de lois illégitimes et
injustes jusqu’à la domination de la terre par la société idéale.
En conclusion, le musulman et la musulmane ne doivent avoir qu’Allah pour finalité, en travaillant à
l’élévation de sa volonté par la purification du coeur et l’éducation du peuple contre des idoles internes et les
tyrans externes qui obstruent le triomphe de la volonté divine sur l’individu et la société.

Mahdy Ibn Salah

Laisser un commentaire