La Citadelle auprès des démunis

12346754_966069456809437_824749439_n

Nos militants ont arpenté les Gares Parisiennes le Mercredi 02 Décembre en soirée. Notre mouvement, conformément à ses principes, à distribué des victuailles et du café chaud mais aussi des vêtements.

Ce qui a permis aux démunis, personnes précaires, jeunes en errance et en attente d’une place en hébergement d’urgence, de retrouver l’esquisse d’un sourire, le temps d’un moment, enrichissant par cette rencontre.

Cette action nous permet de rester humble et de nous montrer que toute vie peut, à un certain moment, basculer dans la précarité et la fragilité psychologique. Elle nous apprend aussi la solidarité, l’envie d’aider nos concitoyens à relever la tête, de voir l’impact de la crise économique et sociale que traverse la France.

Par notre éthique, nous plaçons les maraudes sociales dans une dimension éducative et de réforme de nos âmes, de nos personnes, ce qui transforme l’individu vers la bonne moralité et ralenti l’égoïsme inhérent dans notre époque moderne.

La coordination remercie les militants de leur présence et leur donne rendez-vous à la prochaine maraude, fixée au mois de Janvier 2016 (date à définir).

L’Envoyé de Dieu a dit:

« L`homme a, sur chaque articulation une aumône. Chaque jour où le soleil se lève et où tu réconcilies deux adversaires, tu fais une aumône. En aidant un homme soit à enfourcher sa monture, soit à y placer sa marchandise, tu fais une aumône. Une bonne parole, c`est une aumône, chaque pas que tu fais pour te rendre à la prière rituelle, c`est une aumône, en écartant un obstacle du chemin, tu fais une aumône ».

[ Rapporté par Boukhari et Mouslim ]

 

La Coordination de la Citadelle.

Laisser un commentaire