Notre charte

I- La Citadelle est un mouvement dissident d’émancipation par la foi monothéiste, elle appelle ses militants à se conformer au principe du Tawhid (Unicité Divine) afin de se réformer individuellement puis collectivement.

II- Notre mouvement lutte contre le monde moderne incarné par une élite mondialiste et oligarchique, voulant mettre en esclavage l’humanité. Nous considérons ce système comme une forme de taghout, concept islamique de la tyrannie et de la fausseté.

III- Notre mouvement prévoit un fonctionnement par la Shoura (consultation pour toutes les affaires concernant notre organisation). La Shoura se réunira une fois par an pour désigner les postes à responsabilités. Le conseil de la Shoura sera consulté par le responsable du mouvement pour chaque grande décision & orientation.

IV- La citadelle ne reconnaît pas le système républicain en vigueur en France et rentre officiellement en dissidence sur le plan économique, social et politique. Nous appelons au boycott des élections pour toutes investitures que nous considérons illégitimes vis-à-vis de nos principes et vis-à-vis du peuple. Cependant, nous nous conformons aux lois en vigueur par respect de la citoyenneté et du « vivre ensemble ».

V- Notre organisation ne reconnait pas l’Union Européenne et ses institutions qui elles-mêmes sont réfutées par les peuples en vertu du référendum populaire de 2005.

VI- La Citadelle ne reconnait pas la légitimité de l’O.N.U et ses instituions qui placent l’intérêt des puissances avant ceux des peuples et qui ne reconnaissent pas la souveraineté de Dieu avant la leur.

VII- La Citadelle n’est pas un mouvement prosélyte, mais aspire à l’idéal islamique dans un esprit de solidarité et de tolérance en incitant ses membres à respecter nos concitoyens quelque soit leur religion, culture ou ethnie.

VIII- Notre mouvement condamne fermement le sionisme, idéologie colonialiste et raciste, ainsi que le messianisme affiché au grand jour par l’oligarchie mondialiste. La Citadelle condamne également tout état oppresseur fusse-t-il un pays musulman.

IX- La Citadelle mettra tout en œuvre pour condamner et lutter de manière légale contre l’impérialisme Nord-Américain et en particulier l’OTAN, organisation criminelle et illégitime à nos yeux.

X- La Citadelle aspire à suivre le modèle prophétique basé sur l’unicité divine et sera mis en application dans nos actions militantes dans les champs d’actions du mouvement.

XI- La Citadelle condamne toute forme d’extrémisme et de violence, contraire aux principes islamiques et universels.

XII- La Citadelle ne reconnait pas la légitimité de la finance basée sur l’usure. Nous condamnons toute institution favorisant les procédés d’intérêts usuraires. Notre mouvement ne possède aucun compte bancaire et ne demande aucune cotisation d’adhésion.

XIII- La Citadelle oriente et renvoie toutes questions religieuses aux organismes et personnes compétentes en la matière. Notre mouvement est neutre concernant le dogme et les mouvances existantes dans le paysage islamique en France. Ainsi, seront exclues de la Citadelle toutes personnes procédant à du prosélytisme d’un groupe religieux ou politique.

XIV- La citadelle reconnaît le caractère historique, culturel et religieux du Christianisme en France. La tradition millénaire de notre pays est avant tout Chrétienne, et considérant le respect divin envers le gens de religion révélée par Dieu, notre mouvement créera une commission qui s’attachera à établir les bases solides d’un dialogue et d’une entente cordiale afin de lutter ensemble contre la République qui oppressent idéologiquement et socialement les croyants qui s’opposent au système.

XV- La citadelle reconnaît la légitimité de certains groupes dissidents et mettra en place un partenariat pour des actions communes, notamment sur le champ politique.

XVI- La citadelle aura pour finalité la constitution à court terme d’un éco-lieu basé sur l’agriculture biologique et la permaculture. Puis la création à moyen et long terme d’un village autonome sur le plan alimentaire, social, économique et idéologique.

Laisser un commentaire